Professionnaliser la participation

Professionnaliser la participation 2017-05-24T17:39:21+00:00
En professionnalisant la participation, nous voulons rendre l’habitat participatif accessible à un plus grand nombre d’habitants. Et inventer ce faisant le métier de « promoteur participatif » : ni tout puissant, ni simple accompagnant, nous proposons de mettre notre savoir-faire au service du projet d’un groupe d’habitants qui nous accorde leur confiance, pour construire avec eux et pour eux, de manière efficace et sécurisée, des projets plus équitables.

De l’autopromotion…
Si beaucoup aspirent à vivre dans des lieux plus ouverts, collaboratifs, écologiques et solidaires, plus rares sont ceux qui ont le temps, les compétences et la sécurité financière suffisante pour se lancer dans l’aventure de l’habitat participatif en autopromotion. Particulièrement complexe et risquée en zone urbaine dense, elle se heurte également à un obstacle majeur : la disponibilité foncière. En trouvant des terrains, en prenant en charge la maîtrise d’ouvrage du projet, nous donnons la capacité aux habitants de passer plus rapidement à l’acte et de se concentrer sur l’essentiel, leur projet de vie, sans avoir à se débattre dans les problématiques juridico-financières de l’opération immobilière.

… à la promotion participative
Les projets d’habitat participatif traînent une réputation de lenteur un peu décourageante. Le fait est qu’ils peuvent mettre jusqu’à 10 ans pour se réaliser…quand ils y parviennent ! Ces délais s’expliquent en partie par la nécessité d’apprendre le métier de celui dont, précisément, on voudrait pouvoir se passer : le promoteur. Se définir comme un « promoteur participatif » peut donc paraître antinomique. Mais c’est justement la réconciliation des deux termes réputés opposés qui fait notre singularité… Notre propre expérience à titre privé (voir le projet Diwan) nous a en effet convaincus que “l’accompagnement” et les conseils ne suffisent pas à assurer la réussite d’un projet, ni à protéger les habitants des risques qu’ils encourent, sur le plan financier et juridique.

Piloter de bout en bout des projets plus équitables
Assurer la maîtrise d’ouvrage du projet, c’est aller de la constitution du groupe d’habitants jusqu’à la livraison du bâtiment, en passant par toutes les étapes intermédiaires. Nous pilotons les ateliers de co-conception, obtenons les financements, les garanties, et engageons notre responsabilité tout au long de la construction, en garantissant des délais comparables à ceux d’une opération classique. Notre objectif est de réaliser des projets équitables qui donnent à tous les acteurs – habitants, collectivités locales, opérateurs, architectes, entreprises – la possibilité de retirer le juste bénéfice de l’opération, à la fois en termes économique, social, architectural et environnemental.

Luca Gaudenzi de l’agence d’architecture NZI explique les prochaines étapes du processus de conception de bâtiment – Jardin divers