Trouver un terrain d’entente

Trouver un terrain d’entente 2017-05-24T17:32:58+00:00
La première chose à trouver pour faire un projet d’habitat participatif, c’est un terrain. Encore faut-il que sa localisation, son environnement, le prix de vente du mètre carré construit qui en résulte vous conviennent. Si nous trouvons un terrain d’entente, que vous soyez seul, à 2, en famille ou déjà un petit groupe constitué, alors nous pouvons commencer à travailler ensemble.

En Ile de France, une « terre promise » qui se fait désirer
En région parisienne, les terrains à bâtir sont une denrée rare et chère. Et les terrains financièrement abordables sur lesquels une opération est économiquement viable sont encore plus difficile à dénicher. Alors nous cherchons en permanence, nous prospectons, arpentons essentiellement l’Est francilien, parce que nous pensons que c’est dans la proximité que se font les meilleurs projets.

La capacité foncière : un sésame qui détermine la faisabilité du projet
Lorsque nous avons trouvé un terrain (ou qu’un groupe d’habitants, en lien avec une collectivité, nous en propose un, cela arrive aussi) nous étudions ce qu’il est possible d’y construire dans le respect des règles du Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la commune : c’est ce que l’on appelle une capacité foncière. C’est elle qui nous permet de définir, en fonction du prix du terrain et du nombre de mètre carrés constructibles, la viabilité du projet et son équilibre économique. C’est aussi ce qui nous permet de nous engager très tôt sur un prix de vente au mètre carré qui ne variera plus.

Premières rencontres
Une fois le terrain trouvé et le bilan opérationnel confirmé, nous lançons un appel à candidatures, en commençant généralement par notre propre réseau d’habitants désireux de rejoindre un projet. Première étape incontournable : se rendre sur place pour voir le terrain, faire le tour du quartier, s’imprégner de l’environnement. Toujours intéressé ? Dans ce cas nous vous rencontrons d’abord individuellement pour comprendre vos attentes, vos contraintes et vous expliquer en détail le contexte du projet et notre mode de fonctionnement. Puis nous organisons rapidement une réunion de lancement avec l’ensemble des premiers participants.

La découverte du terrain avant la mise en route du chantier du Jardin divers