Concevoir le projet collectif

Concevoir le projet collectif 2017-05-24T17:26:35+00:00
Lorsque le groupe a atteint une taille suffisante, nous lançons officiellement le projet et le travail de co-conception dans le cadre des ateliers, avec un premier objectif à respecter : la date de dépôt du permis de construire. Les ateliers se poursuivent au-delà pour anticiper la vie de la future copropriété, le fonctionnement des espaces partagés et la gestion de l’immeuble.

Un pilotage du projet par la maîtrise d’ouvrage
Les ateliers constituent l’espace privilégié pour mettre en synergie des futurs habitants qui, bien que ne se connaissant pas forcément, se préparent à vivre ensemble. En tant que responsable du projet jusqu’à sa livraison, Cpa-Cps en assure le pilotage, et demande aux habitants de s’engager à y participer de manière assidue. Si la mobilisation attendue jusqu’au permis de construire est intense, elle est aussi de courte durée : 1 atelier tous les 15 jours pendant 6 mois pour boucler le programme, avec des ateliers thématiques intermédiaires au besoin. La méthodologie maintenant bien rodée définit le programme de travail, les livrables à élaborer, le temps consacré à chaque sujet et le planning à respecter.

Un projet qui s’affirme au fil des séances
Les premières séances fixent le cadre de départ qui repose sur trois piliers : les atouts et les contraintes du terrain (règles d’urbanismes, ensoleillement…), le nombre de mètres carrés à construire pour assurer l’équilibre de l’opération, le budget global affecté à la construction. Sur cette base, les habitants vont élaborer des principes de conception structurants et partagés, que l’architecte va traduire en plans et en volume. Objectif : proposer très rapidement une formalisation pour mettre à jour des enjeux très concrets. Au fur et à mesure des ateliers, les habitants précisent leur projet et l’architecte modifie et enrichit ses propositions en termes de dessin, choix constructif (béton, bois, etc.), performances environnementales, répartition des typologies de logement.

Les commissions organisées par les habitants
Si les ateliers ont vocation à définir le projet architectural global qui fera l’objet du permis de construire, le projet de vie des habitants s’élaborent à la fois là et ailleurs, dans le cadre de réunions auxquelles le maître d’ouvrage ne participe pas nécessairement. Les habitants peuvent choisir de créer une association qui porte leur projet, mais c’est un choix qui leur appartient. Ils se rencontrent régulièrement pour réfléchir à ce qu’ils veulent construire ensemble, partager, mutualiser (salle commune, jardin, buanderie, chambre d’amis…), définir leurs modes de fonctionnement collectif et notamment les modalités de prises de décision (ou gouvernance), ainsi que le mode de gestion des futurs espaces communs.

Les premiers habitants du Jardin divers présentent leur projet pour faire grandir le groupe