Notre projet jardin divers, dessiné par l’agence NZI architectes, fait partie des projets nominés pour la 35ème édition de l’Equerre d’argent, dont les prix seront décernés le 27 novembre 2017.

Un prix d’architecture prestigieux
Créé en 1960, interrompu puis repris en 1983 par le Groupe Moniteur, le prix de l’Equerre d’argent s’est progressivement imposé comme le prix le plus prestigieux en matière d’architecture, en récompensant chaque année un bâtiment construit en France. Décerné par un jury indépendant, l’Equerre d’argent est attribué à la fois à l’architecte et à son commanditaire, puisque, selon la formule consacrée, « il n’y a pas de bonne architecture sans bon maître d’ouvrage…», et nous devrons désormais ajouter, concernant les projets d’habitat participatif, «…et sans bons habitants » ! On ne peut que s’en réjouir : en matière de qualité architecturale, les projets d’habitat participatif n’ont pas toujours eu bonne presse. Qu’un projet d’habitat, dont le programme a été co-conçu avec ses  futurs habitants, soit sélectionné pour un prix d’architecture, est donc à notre connaissance une première en France. Et quel que soit le résultat final, on peut déjà considérer, pour les habitants « maîtres d’usage » du Jardin divers, comme pour les architectes de l’agence NZI et pour Cpa-Cps en tant que « promoteur participatif », que c’est une très belle victoire !

Une nomination dans la catégorie « Première œuvre »
Pour cette édition 2017, le Moniteur a reçu 217 dossiers répartis selon 4 catégories – Habitat / Culture, jeunesse et sport / Lieux d’activités / Ouvrages d’art – parmi lesquels 25 ont été retenus par le jury. Le lauréat du prix Equerre d’argent est désigné parmi l’ensemble des finalistes de ces 4 catégories. Le prix « Première œuvre », pour lequel le Jardin divers est sélectionné, récompense quant à lui plus spécifiquement les architectes de moins de 40 ans. C’est dans cette catégorie que concourent les architectes de l’agence NZI, Sandra De Giorgio et Gianluca Gaudenzi, pour un projet dont les qualités architecturales et paysagères, avec l’agence Champ Libre, sont reconnues à la fois par leurs pairs et par les habitants qui les vivent au quotidien. 4 autres projets sont également en lice dans cette catégorie. Une dernière sélection le 20 novembre permettra de désigner les 6 ou 7 candidats qui seront auditionnés le 27 novembre. La remise des prix aura lieu le soir même au Conseil Economique Social et Environnemental à Paris. On croise les doigts.