Habiter autrement à Soisy-sur-Ecole

Habiter autrement à Soisy-sur-Ecole

Lancé fin 2017, le projet « d’agro-habitat » groupé participatif de Soisy-sur-Ecole entre dans une deuxième phase. L’année 2018 a permis de travailler avec un premier groupe d’habitants et de réaliser des scénarios d’implantation avec les architectes du projet. Reste aujourd’hui à trouver un bailleur social pour aider certains ménages à franchir le pas de l’acquisition (grâce au dispositif de PSLA) et à remobiliser un groupe d’habitants toujours partants pour se lancer dans l’aventure. A l’occasion du Forum « Soisy demain » le 13 avril dernier, un nouveau groupe d’habitants a commencé à se mobiliser. Rejoignez-les !

Télécharger la plaquette du projet

Une phase de cadrage finalisée
Le projet d’habitat participatif est maintenant bien défini dans son format et sa faisabilité économique grâce à un premier cadrage réalisé en collaboration étroite avec l’équipe communale, la propriétaire de la Ferme de Montaquoy, des acquéreurs potentiels, les architectes et l’association agrof’Ile (agroforesterie et sols vivants). Le projet sera construit sur un terrain à bâtir appartenant à la ferme de Montaquoy, associé à une parcelle mitoyenne acquise par Cpa-Cps en 2018, à l’angle de la rue des Saules et de la rue de l’Eglise. La surface totale du projet a été revue à la baisse (par rapport au projet initial) dans un souci de préservation des vues et de limitation de la circulation automobile et des stationnements. Quant au programme, il a été conçu avec le premier groupe d’habitants, représentatifs des attentes de futurs acquéreurs, et a permis de faire émerger les grands principes structurants à partir desquels les architectes ont pu travailler (voir ci-après). La parcelle agricole de 1000m2 situé de l’autre côté de la rue de l’église, appartenant à la ferme de Montaquoy, permettra de développer un projet de jardin vivrier partagé. Une étude a permis d’identifier les subventions mobilisables par la future association des habitants et Agrof’ile, qui accompagne la ferme de Montaquoy dans sa transition, a déjà formulé ses propres recommandations.

Le premier scénario d’implantation

Les principes structurants de l’implantation du projet
La première hypothèse d’implantation découle de l’étape de cadrage réalisée en 2018, mais pourra évoluer selon les orientations que prendront les échanges avec les futurs habitants et les riverains :
> Stationnement en périphérie ou sur une zone dédiée
permettant de dégager le coeur de la parcelle pour créer un espace libre et paysagé et de limiter les nuisances pour les riverains.
> Localisation des espaces communs à l’angle de la parcelle – salle commune polyvalente – chambre d’amis – buanderie, afin de préserver l’intimité des espaces privatifs, ouvrir le projet sur le village et connecter la parcelle vivrière située de l’autre côté de la route :
> Maison de 60/65 m2 sur 2 niveaux
> Maisons de 80/85 m sur 2 niveaux
> Appartements de plain-pied d’environ 50 m pour une mobilité facilitée
> Maisons d’environ 60 m posées sur les deux appartements de plain-pied et accessibles par un escalier. Ces deux maisons disposeront d’une terrasse.

Un partenariat en cours de montage avec un bailleur social
Les démarches de constitution d’un groupe d’habitants engagées en 2018 montrent que le projet pourrait réunir à la fois des actifs jeunes et moins jeunes, des seniors au cap de la retraite, ainsi que des familles très attirées par l’habitat participatif, mais souvent freinées par leur niveau de ressources. Un dispositif d’accession sociale à la propriété est donc nécessaire pour permettre de réunir ces profils d’habitants très diversifiés qui feront toute la richesse du projet. Habitat et Humanisme, qui devait initialement accompagner Cpa-Cps sur le volet social, a finalement estimé qu’il ne pouvait le faire dans un contexte rural un peu trop éloigné de ses bases. Cpa-Cps travaille donc actuellement à la mise en place d’un partenariat avec un autre acteur de l’habitat social.

Par | 2019-04-22T18:54:34+02:00 29 mars 2019|Non classé|0 commentaire

À propos de l'auteur :

Laisser un commentaire