Habitat et Humanisme et Cpa-Cps ont inauguré officiellement le « Jardin divers » le 20 septembre dernier, deuxième projet réalisé en partenariat. La salle commune a fait salle comble et permis d’accueillir, autour d’un buffet campagnard, une centaine de personnes venues découvrir cet ilot de verdure et de mixité. Un moment important pour les habitants et les bénévoles de l’association, invités à faire le tour du propriétaire.

Au champagne, on avait préféré la bière Deck et Donohue brassée à Montreuil, qui coulait à flot… Hélène, qui habite au rez-de-chaussée, a donné illico un petit cours aux amateurs d’orge et de houblon, pour apprendre à contrôler la pression et la proportion de mousse en inclinant son verre à 25 degrés… Illustrant s’il le fallait un des avantages majeurs de l’habitat participatif : le partage des compétences et la mutualisation des savoir-faire ! C’est aussi ce que récompensait en quelque sorte cette inauguration, démontrant que les synergies entre opérateurs de sphères qui n’ont a priori rien en commun, peuvent faire bouger les lignes d’une mixité dont la vision est trop souvent figée.

 « On s’inquiète pour son voisin »
Aux côtés des habitants qui avaient mis à disposition leur salle commune pour l’occasion, élus de la ville de Montreuil, partenaires financiers, bénévoles, salariés d’Habitat et Humanisme Ile-de-France ont pu découvrir, s’ils ne les connaissaient pas encore, les deux bâtiments et les généreux jardins de ce projet qui accueille 3 logements destinés aux locataires d’Habitat Humanisme, parmi les 26 que compte la copropriété. Ils sont aujourd’hui occupés par des familles ou personnes seules en insertion. Une équipe de bénévoles dédiée, en lien avec un travailleur social et un gestionnaire locatif, leur apporte un soutien de proximité. « L’esprit d’entraide est fort. On s’inquiète pour son voisin, pour son bien-être et ce n’est pas courant » a témoigné Michelle, locataire accompagnée par Habitat et Humanisme.

Faire vivre les quartiers de manière citoyenne
De son côté, Stéphane Beltran, Conseiller municipal de la ville de Montreuil (qui a subventionné les logements d’Habitat et Humanisme), délégué au logement et à l’habitat, a tenu à souligner que « l’habitat participatif est une preuve de mise en commun qui fait vivre les quartiers de manière citoyenne ». Le projet d’acquisition d’Habitat et Humanisme a également reçu le soutien de l’Etat, de la Région Ile-de-France, mais aussi d’Action Logement et d’un prêt accordé par la Caisse des Dépôts. Des mécènes privés ont par ailleurs apporté leur contribution, notamment pour l’aménagement et les équipements des 3 appartements, comme le Crédit Agricole Ile-de-France, la Fondation Vinci et BSH.

Une forte implication du Mouvement d’aide au logement
Mais l’implication d’Habitat et Humanisme ne s’arrête pas là. Parmi les propriétaires, 5 foyers ont pu bénéficier de prêts à taux zéro du Mouvement d’Aide au logement, association membre de la Fédération Habitat et Humanisme, qui porte le volet accession sociale à la propriété. « C’est génial car ça apprend à vivre et à se remettre en question et à se faire confiance » a expliqué Hélène, qui est l’une de ces bénéficiaires. «Ce que j’apprends ici, c’est un truc nouveau pour moi : j’apprends le lâcher prise et la bienveillance pour de vrai ». Un témoignage qui reflétait assez bien l’ambiance générale de ce début de soirée.

 Une histoire à suivre
Après le CUB, immeuble participatif dans lequel Habitat et Humanisme possède déjà deux logements, c’est donc le deuxième partenariat que Cpa-Cps, associé à Athenae Conseil, réalise avec l’association. D’autres projets de partenariats sont déjà lancés : à Ivry-sur-Seine, sur le site de l’ancienne des eaux, dans le cadre de Réinventer la Seine où le projet dont Cpa-Cps est co-maître d’ouvrage est sorti lauréat, mais aussi dans l’Essonne, où nous travaillons sur des montages permettant l’accession sociale à la propriété.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer