Après l’appel à projets innovants « Réinventer Paris », auquel nous avions répondu en 2016 avec Habitat et Humanisme, nous avons embarqué de nouveau dans « Réinventer la Seine » pour 2 projets sélectionnés en phase finale, en tant que skipper ou coéquipier selon la taille du site. Une nouvelle opportunité d’élargir nos champs d’action et d’aller plus loin dans l’innovation.

« Inventer de nouvelles façons de vivre, travailler, se déplacer sur et au bord de l’eau sur l’axe Paris-Rouen-Le Havre » tel est l’objectif affiché de l’appel à projet Réinventer la Seine lancé en 2016 par Paris, Le Havre, Rouen et Haropa Ports. Plans d’eau, bâtiments, terrains, ouvrages, l’appel à projets proposait 41 sites à occuper, animer, louer ou acheter. Nous nous sommes portés candidats sur deux d’entre eux : l’ancienne usine des eaux d’Ivry en co-maîtrise d’ouvrage avec Quartus (anciennement Ardissa) et le site de la Halle de Rouvray, le long du canal de l’Ourq dans le XIXème arrondissement, cette fois en tant que porteur de projet, avec le réseau Ourcq Fertile. Nous faisons aujourd’hui parti des 4 projets finalistes sur chacun des sites, l’appel à projet ayant reçu plus de 170 candidatures. Après les présentations devant les jurys qui auront lieu entre fin juin et début juillet, l’annonce des projets lauréats est attendue au cours de l’été.

L’usine des eaux d’Ivry : aller plus loin dans l’habitat participatif
Ce site de 9,1 hectares, géré par Eau de Paris, est occupé principalement par d’anciens bassins de filtration et par une usine de traitement des eaux – une « Nef » monumentale imaginée par Dominique Perrault – mise en service à la fin des années 90 et en sommeil depuis 2011. Le contexte de réappropriation du site, qui doit accueillir à terme 20 000 m2 de logements neufs, offre des conditions inédites d’exemplarité pour une opération d’habitat participatif qui devrait représenter environ 20 % de la surface totale de plancher, et couvrir toutes les modalités d’habiter possibles, de l’accession libre au locatif social. L’équipe de maîtrise d’œuvre réunie par Quartus associe l’architecte chinois Wang Shu, prix Pritzker 2012, et les deux agences parisiennes Lipsky-Rollet et Joly-Loiret, spécialisées dans la recherche sur l’architecture en terre.

En savoir plus sur le projet de l’ancienne Usine des eaux d’Ivry 

 

La Halle de Rouvray : donner à voir les grands enjeux de la transition agro-écologique
Mitoyen du Parc de La Villette, le site est composé d’un ensemble de bâtiments formant une halle, édifiée en 1936 pour accueillir les ateliers du Service des Canaux qui ont fermé depuis 1995. Cpa-Cps accompagne le projet de la Société Coopérative d’Intérêt Collectif « Ourcq fertile », porté depuis près de dix ans par l’Association « Á tout bout de champ », en lien avec l’Association Française d’AgroForesterie. Ourcq fertile orchestre des 
initiatives locales, qui valorisent, dans une logique de circuit court, la production, 
la transformation et le transport de denrées alimentaires, et assurent le retour de bio-déchets issus d’activités des commerces de bouches vers les exploitations agricoles de Seine et Marne de l’ancien « Pays d’Ourcq ».  

En savoir plus sur le projet de la Halle de Rouvray