Réfugiés : après Diwan, un toit à eux

Réfugiés : après Diwan, un toit à eux

L’association Singa et sa plateforme CALM (acronyme de Comme à la Maison) met en relation des personnes réfugiées et des citoyens qui peuvent les héberger. C’est par son intermédiaire que nous avons rencontré Zalmaï en octobre 2015 et que nous l’avons accueilli à Diwan pendant 6 mois.

Retrouver un toit à soi

Afghan réfugié en France depuis plusieurs années, Zalmaï était logé par le 115 dans des chambres d’hôtels minuscules et insalubres, avec sa compagne Zang et leur bébé Youssouf âgé de 4 mois. Nous leur avons proposé de les héberger à Diwan, dans des locaux aménagés temporairement pour eux. Toujours grâce à Singa, ils ont ensuite été accueillis par un couple en banlieue Ouest, qui a mis à leur disposition un studio indépendant. Entre temps, Zalmaï a trouvé un emploi de cuisinier dans un restaurant turc (il est boucher de formation et a beaucoup d’expérience dans la restauration) et vient d’emménager dans un appartement autonome de 2 pièces à Torcy… Comme 61,5 % des réfugiés accompagnés par Singa, selon les chiffres publiés par le Groupe SOS avec lequel l’association vient de signer un partenariat dans le cadre d’« Accueil citoyen »… Cela vous inspire et vous donne envie de faire quelque chose ?

En savoir plus sur le partenariat entre Singa et le Groupe SOS

Par | 2017-05-24T16:11:13+00:00 31 mars 2017|diwan, projets|0 commentaire

À propos de l'auteur :

Laisser un commentaire